Mercredi 20 avril

Lille

Après la mani­fes­ta­tion, la police entre de force dans le local de la CNT, le met à sac et inter­pelle 2 mili­tants. Voir le com­mu­niqué de l’union des syn­di­cats CNT de Lille.


Nantes

Espla­nade des Nefs — « Les som­ma­tions sont faites pour se dis­perser mais on se retrouve bloqué des deux côtés, ce qui crée une grande ten­sion. Plu­sieurs étu­diants lèvent les mains et tentent de parler aux poli­ciers pour que le cor­tège puisse repartir. Réponse avec lacrymos par dizaines et gre­nades assour­dis­santes qui, en explo­sant dans la foule, blessent au moins une jeune fille aux jambes (brû­lures sérieuses, emmenée au CHU). Le cor­tège fait tout le tour vers Répu­blique, chaque car­re­four est fermé par les poli­ciers en tenue et la BAC, la gre­nade à la main. »
 – Source : témoi­gnage recueilli par Assem­blée des blessés 44